Pieds Nus

par Emilie Dingli

La naissance de Pieds Nus

De pieds noirs à pieds nus, un mélange d’origines, fait de souvenirs d’enfance entre le Gers et la Bretagne. Grandir entre terre et mer c’est mon histoire, un lien étroit que je retrouve dans l’argile faite de terre et d’eau.

                                            Emilie

Pieds Nus, c’est l’histoire d’une découverte, celle de la céramique.

 

Mon métier de graphiste me conduit à imaginer et créer au quotidien de l’identité visuelle.
J’adore ce job créatif, diversifié, basé sur de la recherche et relation de confiance.

Au printemps 2020, je vois passer sur Instagram ce stage de poterie, à deux pas de chez moi.
Je connaissais Xavier Brasleret bien-sûr (Seignosse, Hossegor… c’est un village, ici tout le monde
se connaît !), mais je ne connaissais pas son travail et sa passion d’enseigner.

Allez hop ! Je me lance. Ce stage de céramique me révèle à moi-même. En deux jours, je créé un service à café, une carafe, deux bols et je ne sais plus quoi encore…
Une belle prod pour une première.

L’été passe, je me pose plein de questions, le virus de la poterie est passé par là, je parcours Pinterest en long, en large et en travers avec le mot clé #ceramique. En septembre, c’est décidé, je prends des cours à l’année avec Xavier !

Après le 2nd confinement, l’atelier étant fermé, je réalise que créer assise derrière mon ordinateur ne me comble pas, du moins il manque quelque chose.
Et ce quelque chose c’est le TOUCHER.

Toucher la terre, la modeler,
créer en 3 dimensions ce que mon esprit imagine…
c’est ça qu’il me faut.

Je suis née et j’ai grandi en pleine campagne gersoise, avec un papa Pied-noir agriculteur et une maman bretonne évoluant dans le tourisme.

De ma famille, j’ai hérité de l’amour des belles choses, de la chine en mêlant traditionnel et singulier. Un goût pour la déco, la beauté des objets et l’harmonie des couleurs.

Emilie Dingli Pray for surf

Je vis depuis 15 ans dans les Landes, non loin de l’océan et entourés de forêts de pins. Mon attachement à la nature est très nourrissant et je dirai même vital.

Si un jour tu as la chance de venir chez moi, tu y découvriras un potager que je cultive tous les ans, comme un devoir, une nécessité de produire grâce à la terre.

Cette terre, je suis heureuse, à travers Pieds Nus, de la façonner avec mes mains, dans son état brut.

Mon domaine de prédilection ? Le modelage, le travail à la plaque, j’y éprouve un sentiment d’harmonie. Faire naître d’une boule d’argile une assiette à petit déjeuner, une paire de fesses, une surfeuse ou des pins me procure de la joie. Le champ des possibles et la perspective d’apprendre et d’évoluer est tellement infinie.

Pieds Nus, c’est l’occasion de vous faire découvrir le fruit de mon travail dans mon bout de garage-atelier et de partager avec vous le plaisir du fait-main, de l’artisanat.